NOTRE ARRIVEE EN PVT A MONTREAL

En tant que futur PVTiste, tu te poses sûrement un tas de questions sur ton arrivée en PVT! On a donc décidé de te raconter la nôtre, en espérant que cela répondra à certaines de tes interrogations et inquiétudes. Et si certaines choses ne sont pas encore tout à fait claires, n’hésite pas à laisser un commentaire en bas de la page !

arrivee en PVT Montreal

ARRIVEE EN PVT A MONTREAL AVEC ESCALE A TORONTO

Lorsque tu as pris ton billet pour le Canada, soit tu as trouvé un vol direct pour arriver à destination, soit, comme nous, tu as dû faire escale dans une autre ville canadienne. Sache que c’est dans la première ville canadienne où tu atterris que tu effectueras les formalités en matière d’immigration. Eh oui, comme ton vol suivant sera un vol intérieur (pour nous, Toronto-Montréal), tu ne passeras aucune douane. Donc les formalités doivent se faire dans la première ville canadienne où tu arrives.

Généralement, les choses se passeront ainsi : d’abord il faudra passer par la douane pour obtenir ton visa (nous t’expliquerons comment). Ensuite, tu devras récupérer tes valises (eh oui, car tu viens d’un vol extérieur). Juste après, tu devras les réenregistrer pour ton vol suivant. Après avoir fait transférer tes bagages, il te faudra passer le contrôle de sûreté. Enfin, tu pourras te diriger vers la porte d’embarquement de ton vol suivant.

Dans notre cas, tout était bien organisé à l’aéroport de Toronto. Nous avons d’abord passé la douane. Ensuite nous nous sommes occupés des valises. Nos étiquettes bagages avait été imprimées avec tous les vols jusqu’à la destination finale (nous avons voyagé avec la même compagnie pour les deux vols). Nous avons donc juste eu besoin de nous diriger vers la zone de transfert. Là, une représentante de la compagnie aérienne a simplement repris nos cartes d’embarquement pour vérifier que les étiquettes bagages avaient été bien imprimées. Elle nous a aussi indiqué la porte d’embarquement pour le vol de Montréal. Nous avons déposé nos bagages sur le tapis et c’était tout ! Nous avons ensuite pu passer le contrôle de sûreté tranquillement.

Arrivée en PVT : les formalités à la douane

Le passage à la douane pour obtenir ton PVT peut être un peu angoissant. Pour éviter de te rajouter du stress, pense à vérifier (même plusieurs fois) que tu as tous les documents nécessaires. Tu peux en faire plusieurs exemplaires que tu rangeras à différents endroits (un dans ta valise cabine et un dans ton sac à dos par exemple). Pour rappel, la liste des documents à avoir lors du passage à la douane est consultable ici.

Lorsque tu atterriras, tu devras remplir un formulaire. Dans de nombreux aéroports, cette étape se fait sur des machines. Si tu as une correspondance, dis-le à un agent de l’aéroport, il te dirigera vers une file prioritaire. Une fois le formulaire rempli, on t’indiquera des bureaux où un agent de douane établira ton visa. Si tu es dans une ville anglophone et que tu ne maîtrises pas trop la langue de Shakespeare, n’aie crainte ! Le français étant une langue officielle au Canada, tu pourras demander à parler avec un agent francophone.

Nous sommes tombés sur une agente très sympathique ; nous avons obtenu nos PVT en dix minutes. Elle nous a juste demandé nos passeports et nos lettres d’introduction. Nous qui avions bien préparé nos dossiers, on était presque déçus de ne pas avoir besoin de les lui montrer !

Avant de quitter les bureaux de la douane, examine les éléments suivants sur ton visa vacances-travail. Il doit comporter la mention “ouvert” dans les sections “Employeur” et “Lieu de travail”. Ton nom doit être correctement orthographié. Vérifie la date d’expiration (pour les français, un PVT a une durée de deux ans). Si tu vois une erreur, dis-le immédiatement et fais-la corriger tout de suite. Pense bien à le faire car rectifier un permis de travail a posteriori peut prendre des mois !

arrivee_pvt

Arrivée en PVT : les premières formalités administratives

Une fois arrivés à l’aéroport de Montréal, nous avons pris un Uber XL. Vu comme nous étions chargés (deux valises chacun et les bagages à main), nous avons opté pour cette solution, la plus pratique. Généralement, cela coûte entre 50 et 70 dollars. Dans notre cas, nous sommes arrivés en pleine heure de pointe (un dimanche soir). Nous avons payé 85 dollars pour nous rendre jusqu’au centre-ville où on avait réservé un Airbnb.

Le lendemain, direction Service Canada pour obtenir le Numéro d’assurance sociale (NAS). C’est la première formalité à accomplir lorsque tu arrives. Ce numéro te sera utile pour ouvrir un compte en banque mais aussi et surtout pour trouver un emploi ! Sans le NAS, impossible de travailler. Pour l’obtenir, tu dois simplement amener ton passeport et ton permis de travail. La procédure est simple et rapide.

Après cela, tu pourras commencer à chercher un logement, une banque et puis un travail. Mais on te parlera de tout ça plus en détail dans un prochain article ! Oh et avant qu’on oublie, on a un code de parrainage pour l’assurance CCM. Si tu l’utilises, ça nous fait à chacun 40 euros d’économies, pas mal non ?! Si t’es intéressé, laisse-nous un commentaire, on t’expliquera comment ça marche.

Et toi, tu stresses un peu pour ton arrivée en PVT ? Ou alors tu veux nous raconter comment ça s’est passé pour toi et rassurer les autres ? Alors laisse un petit commentaire, ça fait toujours plaisir et ça pourrait aider quelqu’un !

2 Comments

  • Melissa 6 février 2018 at 06:35

    Hellooo !
    Votre blog tombe à pic, on rentre bientôt d’un road trip de 3 mois aux USA et on s’intéresse de près au PVT pour le Canada !
    Je vais donc lire tout ça attentivement 😃

    Reply
    • Duo Frenchy 7 février 2018 at 10:43

      Contente que ça puisse t’aider Melissa ! On va tâcher de poster régulièrement sur nos aventures ! 😉

      Reply

Leave a Comment